Meeting de la Ferté-Alais – 2022

  /  Meeting de la Ferté-Alais – 2022

Meeting de la Ferté-Alais – 2022

Les meetings aériens ont débuté en même temps que l’art de voler lui-même. Soit dès 1783, quand l’Homme réussit à faire s’élever pour la première fois un aérostat devant une foule interloquée.

Le Temps des Hélices

De nos jours, ces spectacles sont devenus populaires et courus des passionnés tout comme des grands rêveurs. C’est le cas de cette manifestation baptisée Le Temps des Hélices, qui chaque année, à la Pentecôte, réunit plusieurs dizaines de milliers de personnes. Organisée depuis ses origines par la famille Salis, le meeting de la Ferté-Alais prend place sur le plateau de Cerny et a acquis un statut légendaire en s’illustrant comme l’un des plus beaux meetings du monde. Des avions mythiques y reprennent vie grâce aux passionnés de l’Amicale Jean-Baptiste Salis et sont mis à l’honneur tout au long de l’événement. À travers des tableaux statiques, au sol, visibles le matin. Mais aussi des tableaux dynamiques retraçant les grands moments de l’Histoire de l’aviation.

120 ans d’Histoire de l’aviation

Sur toile de ciel couvert, les carlingues brillantes s’élèvent dans un ballet réglé à la seconde près. Il s’ouvre sur les pionniers de l’aviation avec des Blériot et des Morane-Saulnier, suivis par le Lockheed Electra d’Amélia Earhart, la première femme à avoir traversé l’océan Atlantique. Puis, changement complet de décor. Une formation de 10 North American T-6 et de quelques Curtiss prend les airs pour répondre à l’offensive japonaise, simulant des attaques en piqué, esquivant de justesse les tirs factices de DCA. Des barils d’essence explosent et font trembler l’ensemble de l’aérodrome. « Tora ! Tora ! Tora ! », annonce au micro la voix attitrée de l’événement, Bernard Chabbert, en référence au film mettant en scène l’attaque de Pearl Harbor.
Alors que les derniers nuages de fumée noire se dispersent dans le ciel viennent les manœuvres des Spitfires, des Junkers et des Messerschmitts. Les réacteurs succèdent aux hélices. Les spectateurs se régalent d’un bouquet final spectaculaire offert par la Marine Nationale et la Patrouille de France, pour ne citer qu’eux, avant de repartir chez eux, les oreilles encore bourdonnantes. L’année prochaine marquera les 50 ans de la Ferté-Alais : je ne peux que vous inviter à vous y rendre et à y lever le nez quelques heures.

Need more fuel? Voir l’article Ferté-Alais Meeting 2018.
Retrouvez-moi sur Instagram, Twitter et Tumblr.

 


Guillaume Coolen
Photographe et designer

Basé à Paris, je travaille pour les secteurs automobile, horloger et aéronautique.
Passionné de mécanique à travers l’image, l’objet et la sensation.